Gunman Clive – Nintendo 3DS

Ce n’est pas dans mes habitudes d’acheter sur l’Eshop de Nintendo, et c’est même la première fois que cela arrive, mais le visionnage d’une émission de Gamekult m’a donné envie de me procurer Gunman Clive sur Nintendo 3DS. Il s’agit d’un jeu de plateforme somme-toute assez banal dans son concept, mais qui m’a séduit dès les premières images grâce à sa direction artistique minimaliste et pourtant recherchée.

Pas d’effet 3D impressionnant ni même de décors à couper le souffle, simplement des graphismes se rapprochant de la Game Boy (oui, la) avec bien sûr quelques effets sympathiques. Toutes les textures remplies donnent en effet l’impression d’avoir été crayonnées ou d’être sorties tout droit des vieux films que nos parents tournaient en Super 8.

Pour apprécier Gunman Clive il faut donc être sensible à ce côté minimaliste car ce n’est pas le scénario qui va appâter le chaland, ni même la durée de vie. Pour le premier point, on se retrouve dans un scénario vu maintes et maintes fois, à savoir sauver son ou sa bien aimée (on y revient plus loin) en venant à bout de plusieurs boss repartis sur vingt niveaux. Du côté de la durée de vie, j’ai mis 1h15 sur ma première partie pour venir à bout du dernier boss en choisissant d’incarner le personnage masculin, et je pense refaire le jeu en incarnant le personnage féminin d’ici quelques temps car il semble qu’elle apporte quelques nouveautés, notamment le fait de pouvoir planer avec les flanelles de sa robe.

J’ai beaucoup aimé ce titre malgré le fait qu’il ne soit original pour rien au monde et très court, mais j’ai tout de même quelques points négatifs à soulever qui, je l’espère, seront corrigés dans l’épisode 2 dors et déjà disponible sur le marché virtuel de la 3DS.

Premièrement, la durée de vie est vraiment très limitée, je l’ai dit et répété. Il faut tout de même prendre en compte que le jeu est vendu 1,99€ et qu’il propose tout de même une re-jouabilité qui peut tripler le temps passé (un rush en tant que personnage féminin, un en masculin et enfin un en … à vous de le découvrir une fois la première partie terminée) et pousser le joueur  revenir pour améliorer ses temps.

Deuxièmement, il y a de bonnes idées mises de côté trop rapidement : la gravité inversée malheureusement utilisée que quelques secondes dans toute l’aventure, les différentes armes trop peu nombreuses ou encore les boss bien faciles à combattre. Je pense que tous problèmes sont dus au fait que le jeu était à la base sorti en exclusivité sur smartphones, et que la consommation vidéo-ludique sur ces supports correspond parfaitement à des jeux simples et courts.

Gunman Clive sur le Nintendo eShop
Site officiel du jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *